Publié le

Un élixir alchimique ? #1

Dans l’imaginaire collectif et populaire, l’alchimiste est un peu un fou qui cherche à faire de l’or avec du plomb grâce à une pierre philosophale… C’est pas tout à fait faux….

Le fou est peut-être finalement un sage qui cherche à progresser sur son chemin de sagesse, faire du vil homme (le plomb) un homme à l’humanité accomplie (l’or). On ne sait pas ce qu’est cette humanité accomplie, aucune vérité révélée là-dessus, que des croyances, des hypothèses, des inspirations, des intuitions…

L’alchimie est une recherche, une quête de cette humanité accomplie. Elle propose trois voies : la voie sèche, la voie humide et la voie végétale.

La confection des élixirs végétaux fait donc partie de cette voie végétale. Il s’agit de considérer les végétaux comme des égaux, des êtres à part entière, des frères et des soeurs et non comme une matière première à la merci de notre force. Pour la réalisation de l’élixir, je suscite la coopération de la plante, je la remercie, j’établis une communication. Les épreuves qu’elle subit, je m’efforce de les subir aussi sur un plan symbolique.

Chaque élixir a ensuite ses propres talents, son propre rôle dans le plan du Grand Architecte.

Par exemple :

  • la camomille aide à mieux supporter la folie de ce monde
  • la menthe réveille le courage d’être soi-même
  • la verveine nous prépare au “Connais-toi, toi même” initiatique
  • l’ortie aide à préserver son indépendance
  • le tussilage aide à une prise de conscience de nos manques et de nos dysharmonies autodestructrices

Et vous quel élixir vous aidera ? Faites l’expérience !

Vous voulez apprendre à réaliser des élixirs alchimiques ?

Suivez mes cours!

 

 

Publié le

Mon Labyrinthe

Labyrinthe méditation

Pour la préparation de mes élixirs, j’ai conçu ce labyrinthe chez moi.

Je cultive de cette manière une bonne partie des plantes qui servent à la réalisation des élixirs.

C’est un labyrinthe simple, à 3 circulations (+ le centre). J’ai organisé le positionnement des plantes selon les critères alchimiques sec/humide et froid/chaud ; terre/eau/air/feu et soufre/mercure/sel.

Pour la première épreuve (la terre), j’emmène le futur élixir en centre et j’enterre la fiole jusqu’à la tête qui dépasse. Pendant le Solve, il se charge donc des énergies telluriques, lunaires et solaires.

 

Publié le

Le Labyrinthe

On s’y perd ou on s’y trouve, peut-être s’y perd-t-on pour se trouver et croyant se trouver on s y perd… Vous me suivez ?…

Mais tout d’abord, il faut faire une distinction : il y a des labyrinthes à choix multiples, conçu pour s’y perdre, nous utiliserons alors le mot « dédale » pour les distinguer, Dédale étant l’architecte-concepteur du labyrinthe du Minotaure.

Et il y a le labyrinthe à un seul choix, conçu pour l’initiation, comme celui de la cathédrale de Chartes, celui-là sera désigné par « labyrinthe ».

La langue anglaise utilise 2 mots quand le français en utilise qu’un : en anglais, le labyrinthe à choix multiples est appelé « maze », celui à choix unique s’appelle « labyrinth ».

Finalement c’est la forme à choix unique qui a servi de symbole à l’Humanité et non le dédale. Même si le dédale était utilisé par les Égyptiens pour protéger les tombes. Le dédale est un symbole relativement moderne, avec l’avènement de la psychologie, pour signifier l’errance de la vie, sa complexité, ses impasses et ses difficultés. Si le Dédale représente la vie du commun des mortels, le labyrinthe représente certainement celle de l’initié : une vie qui suit un chemin de sagesse, avec des méandres mais sans piège, sans impasse, sans fausse route.

Même le labyrinthe du Minotaure est représenté par un labyrinthe à choix unique, dans les représentations datant de la Grèce Antique.

Si le labyrinthe du Minotaure est à choix unique, pourquoi Thésée a-t-il besoin du fil d’Ariane ? C’est un paradoxe, un mystère. Dédale lui-même, architecte du labyrinthe du Minotaure, qui conseilla ce stratagème à Ariane pour Thésée. De plus, le roi Minos, mécontent de la mort du Minotaure, enferma l’architecte et son fils Icare dans le dédale. La seule solution pour Icare et son père fut de fabriquer des ailes pour s’enfuir par le haut du labyrinthe. La 3ème dimension est toujours une solution pour les pièges binaires, nous retrouvons là notre pensée ternaire et la recherche du 3ème point d’élévation. Vous connaissez la suite, Icare ne suit pas les sages conseils de son père et emporter par la fougue de sa nouvelle liberté et capacité à voler, se brûle les ailes en se rapprochant trop près du soleil…

Mais nous pouvons aussi considérer que le labyrinthe du Minotaure est un labyrinthe et non un dédale. Le Minotaure est alors représenté au centre. Le combat de Thésée devient alors initiatique : il peut visiter l’intérieur de lui-même pour rectifier la matérialité, l’animalité de l’homme symbolisée par le Minotaure, celui qui demande sang et sacrifices humains (on pourrait aisément trouver analogie avec nos capitaines d’industries et de finance d’aujourd’hui…). En sortant de la matrice-labyrinthe, grâce au fil d’Ariane, Thésée renaît. Le fil d’Ariane n’est plus alors un instrument de guidage, mais un instrument de liaison. Dans ce voyage au centre de soi-même pour mener notre propre lutte, il nous faut un fil d’Ariane nous reliant aux autres aimés, au Monde, à la vie réelle. Ce fil ne nous indique pas le chemin du retour mais il nous motive à revenir sur nos pas, à faire le chemin inverse, à remonter à la surface. Car la tentation peut être grande de demeurer au pays de la lumière nouvellement trouvée, mais celle-ci ne vaut que pas l’utilisation qu’on en fait à l’extérieur de soi… Que le labyrinthe du Minotaure soit un dédale ou un labyrinthe, il y a toujours à nous enseigner. La notion de labyrinthe semble être la plus initiatique des deux. C’est celle qui a accompagné l’Humanité.

Publié le

Les plantes sont des amies qui nous aident

alchimie végétale élixir spagyrie

_DSC0003Les plantes soignent le corps, ça vous le savez déjà ! Mais peut-être ne savez vous pas qu’elles peuvent aussi vous aider dans votre quête spirituelle et pour la santé de votre esprit et de votre âme…

Les élixirs alchimiques de plantes (voie végétale de l’alchimie) aident au travail spirituel : se connaître, concevoir un idéal, progresser vers celui-ci. Progresser, cela veut dire se rectifier, tailler notre pierre, revenir sur son chemin après un pas de côté ou une erreur, corriger ses imperfections…

Depuis plusieurs années, je réalise, avec l’aide des plantes, des élixirs alchimiques. On vient me voir pour obtenir de l’aide de la part de nos amies les plantes. Je procède alors à une détermination au pendule des élixirs qui conviennent à la personne  au moment où elle consulte. Je fais part ensuite à la personne des pouvoirs alchimiques des plantes ainsi déterminées. Si cela fait sens pour la personne, je lui propose une aide alchimique à base de ces élixirs pour l’accompagner dans son travail de perfectionnement. Les élixirs alchimiques ne font pas à votre place, ils vous aident à réaliser votre propre travail spirituel.

Demandez une aide alchimique des plantes !

Lire les témoignages