Publié le

Pulmonaire

La Pulmonaire aide à mieux respirer et à se sentir plus au large.

Elle nous aide à avoir des échanges avec le monde extérieur et à “sentir” les autres.

Ses alliées sont la menthe et la chélidoine.

pulmonaire02 pulmonaire03

espritL’esprit a été séparé de la matière.

La matière a été rectifiée par le feu.

Commence la lavation, la rectification par l’eau.

L’esprit attend à la lumière de Dieu, entre l’équerre et le compas, guidé par la vraie Lumière.

 

lavation

 

La lavation.

L’eau céleste prend soin de la part de divin parmi l’incorruptible.

 

 

 

 

 

 

Pour apprendre à faire des élixirs alchimiques, commencez par le début !

Les plantes peuvent vous aider !

Publié le

Témoignage de Georges

Georges

« J’aimerais ne plus lutter contre moi-même pour aller me coucher le soir, toujours un truc à voir sur internet, un article à lire, une recherche à faire, quelque chose à publier… Mais je sentais que ce régime n’était pas harmonieux. J’ai donc demandé une détermination et ce sont les élixirs de Tussilage, de Houx et de Thym qui sont sortis. Le Tussilage aide à prendre conscience du risque d’autodestruction et qu’un certain ordre doit être respecté, wahoo, bien vu … Le  Houx est un ouvreur de porte et aide à surmonter les obstacles. Quant au Thym, c’est Monsieur Propre, il aide à faire le ménage, à se séparer du futil et à garder l’essentiel… Un ouvreur de porte et un nettoyeur, ça va être le grand ménage ! Voilà, j’étais bien servi ! je savais où je devais travailler ! »

Vous aussi vous souhaitez recevoir l’aide des plantes ?

Demandez votre préparation sur mesure !

Publié le

Un élixir alchimique ? #3

Comme vous l’avez compris si vous avez lu les 2 précédents articles de cette série (#1 et #2 ), de mon point de vue, à mon humble avis, on ne fait pas un élixir alchimique en 5 minutes top-chrono-montre-en-main comme certains vous le promettent sur internet…

Un élixir alchimique, par définition, est fait par un alchimiste, selon des procédés alchimiques.

Un alchimiste, ce n’est pas un chimiste ou un technicien. C’est un artiste, un cherchant, un humain en quête spirituelle. Celui qui est uniquement dans une quête matérielle ne peut être alchimiste.

Tout le monde peut devenir alchimiste. Il faut un minimum de pureté d’intention, des principes, des valeurs et la volonté du pèlerin.

A partir du moment où vous avez suffisamment avancé sur ce chemin, vous pouvez commencer le travail en laboratoire. En alchimie, l’esprit doit rayonner sur la matière. Contrairement à notre monde où la Technique impose une sorte de dictature qui étouffe l’esprit humain.

Alors, avant de faire un élixir alchimique, il faut vous même devenir alchimiste et cheminer intérieurement sur cette voie. Quoi de plus logique. Mais on ne devient pas alchimiste en 5 minutes… Il ne faut pas toute une vie non plus mais quelques prérequis s’imposent.

Pour débuter sur ce chemin, je vous propose un parcours de leçons abordables dans tous les sens du terme !

La leçon n°1 peut être commandée seule, ça vous permet de vous faire une idée à moindre coût avant de vous engager.

Débuter votre transformation d’alchimiste avec la leçon n°1 !

Alchimia

Publié le

Gui

“Retrouver le chemin de la liberté spirituelle et physique”

Gui, …, parasite ou allié ? tout est à faire de dosage… d’équilibre… d’alchimie entre l’arbre et le Gui.

Le Gui aide à défendre son “territoire”, son “espace vital”. Il aide à prendre conscience de conserver son corps en bon état.

Fera-t-il partie des élixirs qui vous conviendront ?

gui01

Après le solve

 

gui02

en lavation

 

gui03

épreuve de l’air, le sel se forme

Vous voulez apprendre à faire des élixirs ?

Publié le

Témoignage de Pierre

« J’avais du mal à me concentrer  et à être efficace, j’étais dans une sorte de marasme. Les élixirs m’ont mis sur la voie, ça m’a permis de mettre des mots, de comprendre ce qui se passer en moi et ce que j’avais à faire par la suite. Le pendule a donné : Armoise qui chasse les mauvaises pensées, Angélique qui aide l’être à mieux s’incarner et la Rose qui aide à mieux communiquer et à trouver l’harmonie et la beauté… J’étais stupéfait : c’était exactement ça ! C’était l’aide dont j’avais besoin ! J’ai pris les élixirs pendant quelques jours en pensant bien fort à ces plantes et en leur demandant leur aide et surtout en me ménageant quelques temps de méditation avant de me coucher pour travailler sur tout ça. Et ça a été efficace ! J’ai retrouvé une énergie et une détermination pour reprendre la main sur ma vie ! »

Publié le

Création d’un cycle initiatique – apprendre à réaliser des élixirs alchimiques

Ca y est ! A la demande de certains, je me suis lancé dans la conception de cours sur la réalisation d’élixirs alchimiques de plantes. C’est une façon pour moi de synthétiser mes connaissances, mon savoir-faire et mon approche dans un enseignement qui m’est propre.

Le cycle des leçons est conçu comme une initiation alchimique :
leçon 1 : connais toi toi même, découverte des symboles, cultiver son soufre
leçon 2 : accepter le mercure, se connecter aux plantes
leçon 3 : le sel, travaux de laboratoire, étapes opératives
leçon 4 : construire son rituel
leçon 5 : utiliser les élixirs
leçon 6 : approfondissement spéculatif
leçon 7 : approfondissement opératif

au bout de la 3ème leçon vous pourrez vous lancer.
Pourquoi pas dès la 1ere ?
Parce qu’on ne fait pas un élixir alchimique en 5 minutes et sans enseignement minimum, malgré ce que certains voudraient vous faire croire sur internet.

En 5 minutes, vous faites une dilution ou une tisane, mais pas un élixir et encore moins un élixir alchimique.
Faire un élixir alchimique suppose une certaine réflexion personnelle sur soi, l’Humanité et la Création ; une connaissance minimale de la culture alchimique ; une capacité à coopérer avec les plantes et bien sûr de connaître non seulement les opérations de laboratoire mais aussi leur sens symbolique.
Celui qui se précipite n’est pas un alchimiste.

Commencez votre voyage !

Publié le

Verveine Officinale

verveineoff_web2Elle prépare au “Connais-toi, toi-même” initiatique. Mieux vaut lui orienter l’action et être prêt sinon gare à vos démons, craintes, peurs enfouis qui vont ressurgir.

L’initiation commence par elle. Il faut être prêt à se regarder dans le miroir, à vouloir connaître la vérité sur soi, à porter un regard lucide sur soi pour pouvoir prétendre s’engager sur une voie initiatique, une voie de sagesse.

Fera-t-elle partie des élixirs qui vous conviennent ?

Après le Solve

DSC_0043

Le mercure, le soufre et la matière à rectifier

 

L’épreuve du feu qui donne les cendres

DSC_0055

Après la lavation, l’eau chargée est filtrée

DSC_0064

Après l’épreuve de l’air, on obtient la matière rectifiée : le Sel

DSC_0074

Les noces chymiques, coagula, peuvent avoir lieu entre soufre, mercure et sel

DSC_0075

 

 

 

Publié le

Structure de mon labyrinthe

Labyrinthe méditation

Comme je l’ai déjà expliqué dans l’article Mon Labyrinthe, il est structuré selon les principes alchimiques selon ce schéma :

speculation003

Pourquoi cela ?

Le labyrinthe est un support méditatif et initiatique. Il accompagne l’humanité dans sa quête spirituelle depuis la nuit des temps.

Je voulais donc que mon labyrinthe soit à la fois un jardin, un conservatoire de plantes, un outil de méditation et le support de la première épreuve : la Terre.

La progression dans le labyrinthe se fait donc du soufre vers le sel en passant par le mercure. Cet ordre est réellement initiatique : le soufre est l’érection de la singularité (force intérieure), le mercure est l’acceptation des forces extérieures, le sels est la synthèse de la rencontre de ces forces : l’individu équilibré, harmonisé. Dans cet ordre, l’initiation est libératrice, émancipatrice. Si on inverse soufre et mercure, alors c’est un processus de soumission et d’instrumentalisation.

A chaque de parcours on traverse les différents éléments : d’abord du plus dense au plus subtil pour le soufre, on part du plus brut et on affine sa propre force ; puis inversement du plus subtil au plus dense pour le mercure, on progresse dans l’acceptation du plus facile au plus difficile ; enfin pour le sel la progression vers le plus subtil pour arriver au centre : la quintessence qui réuni tous les éléments et les principes.

Chaque plante a sa symbolique, elle est plutôt utile dans les processus soufre, mercure ou sel, elle est plutôt terre, eau, air ou feu. Chacun trouve ainsi sa place dans le labyrinthe. Bien sûr , ce sont des interprétations, des recherches, des intuitions, pour certaines c’est évident, pour d’autres plus sujet à discussion, l’essentiel étant d’être en quête…

Un parcours initiatique peut ainsi être suivi par la prise d’élixirs dans l’ordre du labyrinthe.

Prêt pour le voyage ?

 

 

Publié le

Un élixir alchimique ? #2

Un élixir alchimique d’une plante est l’aboutissement d’un processus de perfectionnement.

La plante suit 4 sortes d’épreuve :

  1. le Solve : l’épreuve de la Terre, la matière est séparée de l’esprit
  2. la calcination : l’épreuve du feu, la matière est débarrassée du corruptible
  3. la lavation : l’épreuve de l’eau, le divin est extrait de l’incorruptible
  4. l’évaporation : l’épreuve de l’air, le sel de la plante est cristallisé

La matière ainsi rectifiée rejoint l’esprit dans l’opération de Coagula ou noces chymiques.

L’élixir est né !

Il murira encore pendant un compagnonnage qui le mènera jusqu’à la maîtrise.

Une fois maître élixir, il peut agir dans le monde, sa première œuvre sera d’agir sur moi ! Je l’absorbe.

Pendant ces épreuves de rectification, l’alchimiste doit aussi les subir sur un plan symbolique.

Avancez dans votre quête grâce aux plantes !