Publié le

Trouver votre trésor au centre du labyrinthe !

tresor méditation labyrinthique guidée

Le labyrinthe pour développer ma spiritualité

En plus du travail en laboratoire, l’alchimiste que je suis se doit de développer sa spiritualité. Pour ce faire, j’ai utilisé les labyrinthes comme facilitateurs de méditation. J’en ai créé un dans mon jardin. Il me sert à la fois de support à la méditation, à mes rituels alchimiques et de conservatoire de plantes.

Labyrinthe méditation

J’ai découvert les labyrinthes comme outil fabuleux de méditation il y a plusieurs années et depuis je n’ai pas quitté cette technique tellement elle m’a apporté et permis de développer ma conscience non seulement dans mon travail spirituel mais aussi dans mon quotidien.
Après toutes ces années de pratique, je rends accessible ce mystère des labyrinthes qui n’était connu que par quelques initiés ou amateurs.
Je réalise des méditations guidées qui se déroulent dans un labyrinthe. Il y a des méditations initiatiques autour des symboles alchimiques et il y a aussi des méditations plus accessibles, plus fonctionnelles pour le matin, pour le soir, pour gérer ses émotions, pour la vie de couple, pour le deuil, etc. Vous ne trouverez nulle part ailleurs de telles méditations.
La pratique des labyrinthes va s’étendre tellement ce symbole est puissant. Mes méditations labyrinthiques vont vous initier à cette pratique multimillénaire.

A force de méditations et spéculations philosophiques, j’ai acquis une certaine expérience. Je combine la force du labyrinthe avec les symboles. Le labyrinthe agit alors comme une matrice qui génère des inspirations, un condensateur d’énergies, un creuset où les éléments se combinent pour donner naissance à de nouvelles choses, une porte entre le spirituel et le matériel, le macrocosme et le microcosme, entre l’extérieur et l’intérieur…

Comment peut-on méditer dans un labyrinthe ?

Oui, je sais ça fait un peu peur les labyrinthes… On voit rien, on peut se perdre, il y a des pièges et peut-être au bout un gros minotaure qu’on n’a pas vraiment envie de rencontrer…
Mais ça, ce sont des dédales, pas des labyrinthes !
Je vous explique :
Les labyrinthes, ils n’ont qu’un seul chemin, donc on ne peut pas se perdre. Ils n’ont pas de mur non plus, généralement ils sont juste tracés au sol donc on sait toujours où on est. Ils ont des méandres et selon le degré de complexité, nous pouvons être désorientés mais c’est pour stimuler notre esprit, juste ce qu’il faut. Tantôt le Chemin nous éloigne, tantôt il nous rapproche du Centre. Mais toujours il nous y emmène.

Au Centre nous trouvons notre vérité, nous sommes descendu en nous, au plus profond, toutes nos couches de conscience ont été traversées. Nous nous y ressourçons, abreuvons, nourrissons… Et nous n’y restons pas. Le labyrinthe nous invite à rebrousser chemin, à remonter à la surface notre trésor, notre être ultime, notre moi-sage pour qu’il influence notre âme, nos pensées et nos actions à travers chaque circonvolution-étape.
Et voilà ! Revenu du Centre, sorti du labyrinthe, nous sommes prêts à vivre pleinement notre expérience terrestre !

Méditer dans un labyrinthe… c’est plus facile !

Quand vous méditez, vos pensées vont dans tous les sens ? Votre mental continue son petit vélo dans votre tête vous empêchant de vraiment accéder à la pleine conscience ou même à la relaxation ?
Ou vous ne savez pas méditer ? Vous avez peur de la dérive religieuse ou sectaire ? Vous ne savez pas par quoi ni comment s’y mettre ?
Je vous propose de partager avec vous une pratique que je développe depuis 10 ans dans mon petit coin : la méditation labyrinthique… Le labyrinthe est un symbole utilisé par l’humanité depuis le Néolithique en passant par le Moyen-Age. Il permet d’orienter la méditation efficacement sans se laisser distraire par le “petit vélo dans la tête”. Vous sentez vos pensées partir ? Vos préoccupations revenir envahir votre esprit ? Pas de soucis ! Avec le labyrinthe, il suffit de se concentrer sur ses pas, sa respiration ou sa position dans le labyrinthe et hop, la concentration est de nouveau sur les bons rails !

La marche aide aussi à atteindre rapidement les couches profondes de la conscience jusqu’à votre trésor. Elle aide à améliorer la qualité de la concentration. Cette qualité est essentielle pour atteindre notre trésor intérieur. Ce trésor, c’est votre véritable identité. Pas le personnage qui évolue dans le jeu du Monde mais celui qui est aux manettes et qui cherche sa projection dans le Monde.

La géométrie particulière du labyrinthe est aussi en jeu. Les ruptures de rythmes, de progression stimulent notre réflexion, notre perception et notre imagination. Cette non-linéarité nous oblige à chercher, chercher le sens, s’ouvrir à d’autres ressentis, spéculer sur des significations…

“Connais toi toi même et tu connaîtra le Monde et les Dieux “, c’est la première étape de toute démarche initiatique et voilà à quoi sert le labyrinthe.

méditer

Laisser un commentaire